Bilan musical 2023 : top 5 & statistiques

Bonjour chez utilisateurs de ce forum !

2023 se termine et il est temps de faire un bilan musical de votre année.
Ainsi, je vous propose d’établir votre top 5 albums 2023 avec un petit mot et style pour chaque disque ainsi qu’un titre à l’appui (lien YouTube de préférence, on est pas tous sur les mêmes sites de streaming) :

N°1 : Artiste - album : descriptif/pourquoi il est dans votre top.
Lien vers morceau musical

N°2 : …

Si vous avez plus que 5 albums ou EP, mettez-les en mention spéciale (mais sans descriptif ou lien YouTube cette fois !).

De plus, le premier post de ce topic est en mode wiki pour que vous puissiez alimenter la liste d’albums sur le modèle suivant :

Artiste - titre de lalbum

Enfin vous pouvez également, si vous le souhaitez, partager vos statistiques d’écoutes (Last.fm) et/ou vos rétrospectives pour 2023 proposées par certaines plate-formes de streaming comme Deezer ou Spotify.

Merci de garder ce sujet lisible, si vous voulez réagir sur des choix de forumeurs, la taverne est là pour favoriser l’échange et la discussion. Et pour terminer, ce topic sera clôt le 15 janvier, 22h.

2023-12-14T23:00:00Z2024-01-15T21:00:00Z


Choix des membres


Groupe Album Nb
---------------------------------- --------------------------------------------- ---
Acid King Beyond Vision 1
Agriculture Agriculture 1
Arborescence Of Wrath Inferno 1
Avenged Sevenfold Life is but a dream 1
Big | Brave Nature Morte 1
Black Bile L’Oratoire 1
Blackbraid II 1
Blood Abscission I 1
CIVIC Taken by Force 1
Code Orange The above 1
Currents The Death We Seek 1
Divide and Disolve Systemic 1
Domkraft Sonic Moons 1
Dopelord Songs for Satan 1
Dozer Drifting the Endless Void 1
End The sin of human frailty 1
Feverchild Altering a Memory 1
A Flourishing Scourge Sickened Seed 1
Gel Only Constant 1
Hail The Void Memento Mori 2
Harm’s Way Common suffering 1
Hoplites Ἀ​ν​τ​ι​τ​ι​μ​ω​ρ​ο​υ​μ​έ​ν​η 1
In Flames Foregone 1
Invent Animate Heavener 1
Lankum False Lankum 1
Magnitude Of Days Renewed 1
Mammatus Expanding Majesty 1
Mars Red Sky Dawn of the Dusk 1
Milanku A l’Aube 1
Morne Engraved with Pain 2
Øjne Sogno #3 1
MSPaint Post-American 1
Mutoïd Man Mutants 1
Ragana Desolation’s Flower 1
REZN Solace 1
REZN & Vinnum Sabbathi Silent Future 1
Sermon Of Golden Verse 1
Scowl Psychic Dance Routine 1
Sepulchral Curse Abhorrent dimensions 1
Sleep token Take Me Back to Eden 1
Spiritbox The Fear Of The Fear 1
TORPOR Abscission 1
Will Haven VII 1
2 Likes

Bonne idée ce sujet, merci à toi !

Pour moi, 2023 ça donne :

Code Orange - The above : j’avais adoré « Underneath » et attendais celui-là de pied ferme. Les 1ères écoutes m’ont un peu désarçonné mais une fois rentré dedans je trouve ça prenant

Will Haven - VII : j’ai écouté un peu par hasard cet été. Grosse baffe dès le 1er morceau et la suite de l’album est du même niveau

Avenged Sevenfold - Life is but a dream : cet album fait figure d’intrus parmi mes autres choix, et il faut dire que c’est un sacré OVNI… Honnêtement c’est très bien foutu et assez addictif (bon courage pour vous sortir « Mattel » de la tête)

Harm’s Way - Common suffering : j’avais beaucoup écouté « Posthuman », celui-là est tout aussi bon. Les mecs ont vraiment trouvé leur style, hâte de voir ça en juin prochain !

End - The sin of human frailty : après la branlée prise au HF 23 le dimanche matin sous la pluie, j’attendais vraiment cet album. Franchement pas déçu, un vrai parpaing dans la tronche à chaque écoute

1 Like

Okeyyyyyy alors cette année a été riche en émotions pour moi et franchement c’est plutôt décousu comme classement (ordre décroissant):

Invent Animate - Heavener Groupe découvert en ce début d’année et qui m’a pas lassé une seconde. C’est très ambiance, très « nian nian » comme j’aime, plutôt cool a écouter peu importe le mood dans lequel je suis.

Currents - The Death We Seek Depuis leurs début c’est une claque, je trouve qu’ils ont bien mûris et que (certes c’est un peu moins djent qu’avant) ils osent un peu plus de mélodies et de douceur, en restant techniquement super solide.

Sleep token - Take Me Back to Eden je sais. je sais… Mais cet ensemble et leurs idées de compo sont vraiment cool. C’est peut être trop pop pour certains mais c’est ce qui (je trouve) fait la beauté du truc. C’est décadent, hypnotisant, c’est étonnant, et a part 1 musique dont je ne citerais pas le nom j’ai trouvé l’album vraiment sympas a écouter. Rien que dans celle linké, qui est iconique, la partie groovy inattendue en a surpris plus d’un et c’est pour moi ça la musique. Savoir porter mais aussi savoir surprendre. Déçu de pas les voir au HF ceci dit

In Flames - Foregone Aucune objectivité là, c’est probablement beaucoup de nostalgie. peut être même du fanboyisme :face_holding_back_tears:

Spiritbox - The Fear Of The Fear C’est un EP et j’en suis bien triste parce que je suis tombé absolument amoureux de ce groupe. Ils savent autant être dérangeants qu’envoutants. J’ai eu la chance de les voir dans une petit salle l’année dernière et ça dépote sévère en live. Pour moi c’est une des plus grosses influences de ces dernières années et un groupe qui est vraiment propice a être TA d’ici peu. (j’ai pas mis la musique la plus violente en exemple parce que je pense que leur construction musicale se comprend mieux sur des morceaux plus tendre)

1 Like

N°1 : Dopelord - Songs for Satan
Rien que pour leur titre (leur tube ?) Night of the witch qui est mon morceau ultime sorti en 2023. Aussi parce qu’ils ont offert un magnifique concert au Desertfest Antwerp. Et bien sur parce que tous les morceaux sont excellents dans cet album.

N°2 : Domkraft - Sonic Moons
La barre était haute avec leur précédent album Seeds, barre au finale battue aussi facilement que leur compatriote Mando Duplantis bats des records du monde. C’est lourd, très lourd et pourtant ça s’écoute sans faim (fin ?). Une seule hâte, être en 2024 pour les voir en concert.

N°3 : Acid King - Beyond Vision
Probablement le 1er coup de coeur de l’année 2023 et il a réussi à se maintenir dans le top 5 tout le temps !

N°4 : Mutoid Man - Mutants
J’étais « hypé » par la sortie de leur clip Call of the void, j’étais conquis par leur concert au Hellfest et (heureusement) pas déçu par la sortie de leur album dans la torpeur de l’été.

N°5 : Mars Red Sky - Dawn of the Dusk
Mars Red Sky, c’est un peu comme les châteaux bordelais, les années passent et c’est difficile d’être déçu. 2023 fut un excellent cru avec un EP et un album. C’est efficace sans être révolutionnaire, ce sont des concerts rondement bien menés qui arrivent à rameuter masse d’anglais au Desertfest London.

C’est sur j’en ai oublié 2 ou 3 qui, quand je vais vous lire je vais me dire « mais oui ! bien sur comment ai-je pu les oublier ! ».

Mention spéciale à ces groupes dont je n’ai découvert qu’en 2023 leur album de 2022 (et donc exclu de ce top). Les deux premiers sont pourtant les albums que j’aurais le plus écouté (et de loin) en 2023 :

  • King Buffalo - Regenerator
  • Mantar - Pain is Forever and This is the End
  • Doodseskader - Year One
  • Gaupa - Myriad
2 Likes

N°5 : REZN - Solace (Doom psyché lovecraftien)

Après leur excellentissime Chaos Divine, REZN pousse encore plus loin sa recherche d’un son unique avec Solace. Doom, Jazz, ambient, musique psychédélique: les influences se mélangent, bouillonnent et fusent avant de se répercuter au loin. Vous pensez que le Doom et le Stoner tournent en rond? Ecoutez cet album.

N°4 : LANKUM - False Lankum (Folk irlandais/Drone)

Un groupe de musique irlandaise traditionnelle à l’affiche du Roadburn, caracolant en tête de tous les classements de fin d’année? Tout fout l’camp ma bonne dame.
Ou pas, car de la musique irlandaise, le groupe de Dublin en tire la substantifique moelle : la mélancolie, les blessures de cœur, les murder ballads, l’impuissance face à un destin pourri, et y ajoute une touche de joyeuse modernité avec des nappes de Drone à faire pâlir le plus Doom des groupes de Doom. J’ai lu sur ce forum que le concept de musique extrême devrait se comprendre à l’aune des sentiments extrêmes qu’elle provoque: bah voilà, vous savez quelle sera votre prochaine écoute.
RIP Shane McGowan, your legacy lives on.

N°3 : DOZER - Drifting the Endless Void (Stoner de daron)

Tout comme leurs compatriotes de Lowrider en 2020, Dozer s’extirpe de son hibernation pour nous délivrer la bonne parole avec la délicatesse d’un mammouth laineux sous amphet : un déluge ininterrompu de riffs tous mieux trouves les uns que les autres pour une succession de brulots de pur Rock’n Roll, inspirés et accrocheurs, sans oublier la sensibilité caractéristique de leur œuvre.

N°2 : HAIL THE VOID - Memento Mori (Doom classieux)

Je sais même pas quoi dire sur cet album, tellement la masterclass est évidente. Un pur bijou de Doom tout autant désespéré que rageur, qui aura mis tout le monde d’accord.

N°1 : MAMMATUS - Expanding Majesty (Space Jam)

"Les étoiles s’enflèrent en aurores majestueuses, les aurores
éclatèrent en fontaines d’or, de carmin et de pourpre, et toujours
le rêveur tombait. Des cris déchirèrent l’éther tandis que des
rubans de lumière repoussaient les démons venus de l’extérieur. "

Suite du classement :
6- WAYFARER - American Gothic (Cormac McCarthy fait du Black Metal)
7- DOMKRAFT - Sonic Moons (méchante descente de LSD perdu dans l’espace)
8- SAVER - From Ember to Rust (Sludge/Post-Metal)
9- KHAN - Creatures (Stoner progressif)
10- RITUAL KING - Infinite Mirror (Stoner progressif)
11- ACID KING - Beyond Vision (Stoner)
12- FEVER RAY - Radical Romantics (Trip Hop/Dark electronica)
13- PIGS PIGS PIGS PIGS PIGS PIGS PIGS - Land of Sleeper (Stoner de cochon)
14- KIND - Close Encounters (Stoner/Grunge)
15- ØXN - CYRM (Experimental Onirico Industrial Pagan Acid Doom Folk)
16- GREEN LUNG - This Heathen Land (Heavy Metal occulte de gros hippie qui sent le patchouli)
17- KANAAN - Downpour (Jazz/Stoner)
18- SWAN VALLEY HEIGHTS - Terminal Forest (Rock progressif)
19- HOULE - Houle (Black metal)
20- HILARY WOODS - Acts of Light (Dark ambient/experimental)

4 Likes

Pas de howling giant ? :thinking:

Je l’ai très peu écouté :face_in_clouds: comme le Mars Red Sky, ils sont sur ma liste mais j’ai pas trop eu l’occasion de m’attarder dessus.

Et ton classement? :grin:

Merci d’avoir pris le temps de nous partager tes top.
J’ai exploré Hail the Void et Mammatus déjà et me suis pris claque sur claque :star_struck:

1 Like

C’est un exercice toujours difficile que d’établir un top (qui plus est un top 5) mais cette année c’est encore plus compliqué pour moi car mon horizon musical des musiques dites extrêmes s’est considérablement enrichi. D’une part la découverte du hardcore par-delà les représentations bas du front que je m’en faisais et d’autre part l’achat d’une platine vinyle, qui non contente de vider mon portefeuille m’a amené, par la fréquentation assidue des boutiques et labels, à découvrir des groupes nouveaux. Mais j’en ai 5, solides et j’en citerai seulement quatre autres, importants à mes yeux surtout pour les partager et faire découvrir.

Les 5 ne sont pas dans un ordre de préférence parce que je les mets tous au même niveau, donc on va faire par ordre alphabétique : l’élément commun cette année c’est une certaine lumière, qui n’est pas naïve mais qui veut croire qu’il y a autre chose que le désespoir.

  • Agriculture / Agriculture : je pense que ce quatuor californien est aussi éloigné du milieu agricole que je le suis moi-même malgré mon titre d’exploitant cotisant à la MSA. Derrière ce titre auto proclamé d’exstatic black metal se dessine un black contemporain plus proche d’un screamo où les sensations de douleur existentielle ouvrent sur un horizon lumineux. En bord de mer on parle souvent des haubans dans le ciel, ces larges bandes de soleil aux accents divins et annonciatrices de pluie, ça vous laisse un horizon océanique en dégradés anthracites d’une grande profondeur. La musique d’Agriculture fortement attachée à cet élément océanique (d’où le titre ouvrant l’album et l’illustration de la pochette) comporte toutes ces nuances et vibre très profondément en moi au point que je ne peux écouter Relier sans avoir les larmes qui montent.
    https://www.youtube.com/watch?v=L6_vvlJiwFU

  • Big | Brave / Nature Morte : on oublierait presque que cet album est sorti en début d’année 2023 tant l’année fut dense. Au sujet de Big | Brave je dis toujours la même chose : ce sont des génies. Il faut les voir sur scène pour comprendre l’idée suivante : ce sont des sculpteurs de son. Voir Mat Ball agiter sa guitare en l’air comme pour attraper des papillons, saisir ces regards entre eux, écouter la voix écorchée de Robin…chaque concert me fait saisir ce travail en mouvement, cette précision absolue dans l’élaboration de chaque sonorité. Big | Brave…ce sont des génies.
    https://www.youtube.com/watch?v=Pdn-EImivis

  • Gel / Only Constant : « Hardcore’s for freaks ». Avec le passage de la Valley en face de la warzone, cet album de Gel constitue le second levier qui aura fait naître mon intérêt pour cette scène hardcore. Loin des représentations que je pouvais m’en faire, j’ai découvert une frange inclusive où toutes les sensibilités se retrouvent et cette notion de « freaks » qui englobe en définitive toutes celles et ceux qui ne trouvent pas leur place. De Zulu à Rabbit en passant pas Destiny Bond ou Pyre j’ai découvert, souvent à travers les vidéos d’Hate5six une jeunesse parfois un peu hétéroclite, non pas de laissés pour compte, mais de jeune gens qui ne se retrouvent pas dans le monde qu’on leur vend et qui loin de transformer leur décalage en haine le subliment en une forme de joie et d’ouverture d’esprit. Gel c’est vraiment cette belle énergie, très solaire qui conserve le mordant de la rebellion.
    https://www.youtube.com/watch?v=kjfLWzLFKFY

  • MSPaint / Post-American : et puisqu’on est chez Convulse, restons-y avec cet album pour moi incroyable et bizarrement un peu ignoré. Post-American est un opus que je considère parfait au sens où tout est bon, chaque morceau est un banger, les mélodies restent en tête, identifiables et un son qui n’appartient qu’au groupe. Comme Gel il y a quelque chose d’une énergie de vie dans cet album aux abords désabusés : deux titres sont pour moi des pépites absolues et viennent clore cet album, Titan of Hope et Flowers of Concrete, ce dernier titre évoquant parfaitement l’esprit MSPaint : la vie et l’espoir renaissent de la désolation comme des fleurs qui sortiraient du béton…mais ce ne serait pas un peu le titre d’un album de Ragana ?
    https://www.youtube.com/watch?v=Oeq1OSo0Hes

  • Ragana / Desolation’s Flower : connaissez-vous Anacortes ? C’est une petite ville de l’Etat de Washington, à la frontière canadienne, entre océan et montagne, noyée de forêts. Il y a là un studio d’enregistrement, ce studio où Ragana a enregistré son dernier album et ce studio ou la regrettée Geneviève Castrée enregistra les siens sous le nom de Ô Paon aux côtés de Phil Elverum son compagnon que Ragana remercie. Je retrouve depuis toujours chez Ragana cet attachement viscéral et révolté à la souffrance du monde des hommes indissociable du règne naturel. Dans Winter’s Light on lit « lonely but in love with everything », et il faut écouter Fleuve de Ô Paon et il faut aussi écouter Wolves in the Throne Room eux aussi originaires d’Olympia pour sentir cette même présence et puissance de la nature, ce même isolement et cette même révolte sourde. Voilà des années que j’aime Ragana, c’est un bonheur de les voir aujourd’hui, sous la houlette de Flenser, trouver le chemin de la reconnaissance. Et si vous ne connaissez pas le travail de cette grande artiste qu’était Geneviève Castrée, courrez la découvrir.
    https://www.youtube.com/watch?v=i2lIvH7b6-4

Autres groupes qui m’ont marqué, je mets ici ceux qui peut-être sont moins « populaires » afin d’inciter à leur découverte

2 Likes

Je me suis trituré la tête, ai modifié mon top un nombre de fois incalculables (hormis le top 1, je le reconnais) tant cette année a été un excellent cru. Rarement ai-je autant galéré à tabler sur un Top/Bilan. J’ai donc choisi 5 sorties mais honnêtement, dans deux jours, le top aurait pu être différent (sauf le 1er, encore une fois !). Bref, voici mon Top 5 de cette année 2023 !

5. Scowl - Psychic Dance Routine (Hardcore/Pop) : Scowl continue dans sa lancée, après un excellent album en 2021, en proposant un Hardcore incisif portée par la voix stridente de Kat. Mais le groupe s’aventure de plus en plus vers le Rock voire la Pop : un titre comme « Psychic Dance Routine », qui ne contient pas une seule once de Hardcore, est une sacrée pépite. J’ai écouté ce titre en boucle pendant un long moment ! Le mélange des genres est savoureux et le succès de Scowl est vraiment mérité ! Ne les ratez pas à la Warzone :wink: .

4. Øjne - Sogno #3 (Screamo) : Quand j’ai écouté pour la première fois « Sogno #3 », ce fut une révélation totale pour la simple et bonne raison qu’il s’agissait de ma première réelle incursion dans le genre « Screamo », que j’associais à tord à d’autres groupes plus « commerciaux » (type Escape the Fate). Le son est torturé, gorgé d’émotions, tantôt plaintif tantôt émouvant. Le chant en Italien apporte quelque chose de très poétique et même si je ne comprends pas du tout les paroles, cela me parle totalement. J’ai finalement assez peu approfondi le reste du genre (hormis Ostraca et Winter Dust) mais qu’importe, j’aime tellement cette sortie que, pour le moment, elle me suffit amplement.

3. Feverchild - Altering a Memory ('90 Emo) : Avoir un coup de cœur en live a quelque chose d’assez incroyable je trouve. Sans rien connaître du son d’un groupe, on est submergé par plein d’émotions, le sourire nous vient car on vit un moment « hors du temps ». C’est exactement ce que j’ai vécu lors de ma rencontre avec Feverchild, en ouverture de Spite House à Paris. Le son est ancré dans les années '90 (scène Emo/Midwest) mais l’énergie vient du Hardcore (surtout en live, il est vrai). Rien d’étonnant à cela car les Belges jouent tous dans des groupes de Hardcore : Animal Club, Force et Minded Fury. Le chant est parfois un peu juste… et alors ? Justement, cela a son charme ! Les mélodies sont belles, les titres addictifs tout en évitant de tomber dans le mielleux ou la facilité. Ma plus belle découverte live de cette année !

2. Magnitude - Of Days Renewed (SxE Hardcore) : Il s’en est fallu de peu pour que le Year of The Knife soit dans le top 5 mais c’est Magnitude qui prend sa place. LE meilleur album de l’année en Hardcore selon moi tant tout est parfait dedans : la voix de Russ est excellente, les titres sont des bombes de Hardcore engagé, ça oscille entre gros sing along et mosh-parts. Bref, on ne s’ennuie pas une seconde, ça s’écoute en boucle toute la journée. Hâte de les revoir en février !

1. CIVIC - Taken by Force (Proto-Punk) : il est top 1 depuis sa sortie et n’a pas bougé. CIVIC représente, avec cet album, tout ce que doit être le rock au sens large du terme : énergique, naturel, sans chichi. Juste de l’énergie pure qui se déverse et qui vous met en transe. Cet album, c’est un condensé de hits plus dingues les uns que les autres. Les Australiens réussissent là où beaucoup ont échoué : faire un album parfait de bout en bout, accessible à la première écoute mais qui garde le même impact des centaines d’écoutes plus tard. Je ne vois pas comment ils pourraient faire mieux que ça à l’avenir…

J’en profite pour balancer 15 autres sorties, sans classement spécifiques et qui auraient pu largement terminer sur le podium.

Hail the Void - Memento Mori (Doom)
Zulu - A New Tomorrow (Hardcore/Powerviolence)
Sweat - Who Do They Think They Are? (Hard Rock / Deep Purple féminin)
MSPAINT - Post-American (Hardcore avec un synthé)
Frozen Soul - Glacial Domination (Death Metal avec des mosh-parts)
Pest Control - Don’t Test the Pest (Crossover)
Koyo - Would You Miss It? (Punk Hardcore Mélodique / Punk Rock)
Year of the Knife - No Love Lost (Hardcore)
Cold Decay - S/T (Hardcore)
Cran - Natë (Cold Oi!)
XL LIFE - The Boogie Down South (Groovy Hardcore)
Cherish - Projet XOXO (Hardcore)
Force of Denial - Times of Strife (Hardcore)
Mazandaran - S/T (Hardcore/Crossover)
Flowers for Burial - Animus (Hardcore)

3 Likes

Pas simple comme tous les ans mais en encore plus compliqué :wink:
pas d’ordre ni de classement.


TORPOR - Abscission

C’est éléphantesque comme j’aime et noir comme la conjoncture :elephant:


Divide and Disolve - Systemic

C’est beau, nostalgique et ça se délite comme la société ! :cry:


Milanku - A l’Aube

Et oui après le crépuscule l’aube, enfin c’est la promesse que nous font les canadiens :crossed_fingers:


Morne - Engraved with Pain

Mais bon le crépuscule, le délitement ça fait souffrir :people_hugging:


Black Bile - L’Oratoire

Bah en attendant tout le reste il ne nous reste plus que ça :pray:


7 Likes

Milanku faut que je le réécoute, j’ai adoré les précédents opus, de la vraie musique d’intello ceci dit (entre les extraits de Sartre et de Guy Debord sur les anciens albums ça se pose là :D).
Black Bile connais pas (j’avais juste vu la pochette chez Deathwish). Je vais écouter.
Le reste au top :wink:

C’est un peu en dessous Black Bile, les voix sont parfois un peu trop forcées, elle et lui, mais on sent une réelle sincérité, j’imagine qu’avec un peu de concerts ils devraient se trouver et ne plus avoir ces travers, ou alors ils cartonnent et ne conservent que leurs défauts .
Enfin n’en attend pas trop si tu veux pas être déçu :wink:

J’approuve totalement vos top et vais essayer de faire le mien avec des groupes non-cités et un peu totalement mainstream :smile: :

5 : Falling in Reverse
Pas d’album ni même d’EP, seulement 2 singles : une reprise de Papa Roach : Last Resort, que ma compagne a mis en boucle toute l’année, et Watch the World Burn, dont le clip est juste incroyable (peut-être un des meilleurs que j’ai jamais vu ? :star_struck:) et qui mérite à lui-seul une place dans le top (60M de vues quand-même ! ) :

4 : Linkin Park - Lost Demos
Cette compilation de morceaux enregistrés à l’époque Meteora m’a fait voyagé dans le temps. Les paroles de Chester prennent particulièrement tout leur sens maintenant… :disappointed_relieved:

3 : Ghost - Phantomime
L’habituel EP de reprise qui fait patienter entre 2 albums. On y retrouve, entre autres, un hommage ante-mortem (mais quel timing ! ) à Tina Turner - We don’t need another hero, et une reprise de Genesis - Jesus He knows me :pray: :

2 : Avatar - Dance Devil Dance
Rien à dire, c’est du Avatar. Peut-être pas leur meilleur album (coucou Feathers & Flesh :wave: ), mais bien cool quand-même

1 : Kim Dracula - A Gradual Decline in Morale
Ce gars s’amuse à mélanger les groupes qui m’ont fait mettre un pied dans le monde du métal. Forcément, ça marche sur moi, mais je peux comprendre que d’autres y soit hermétique. Difficile de choisir un morceau qui soit représentatif de l’album tant les morceaux sont différents les uns des autres. Allez au pif, Seventy Thorns feat. Jonathan Davis :

1 Like

J’ai horreur des Top 5.
Je déteste aussi les Top 10, je n’aime pas les Top 20, je commence à voir le jour avec les Top 30, je suis mieux avec les Top 40, mais pour bien faire, il me faudrait un Top 50.
Tout simplement parce que je n’arrive pas à me décider de ce que j’ai le plus aimé pendant une année entière :smile:

On va essayer quand même, tout dans la finesse.

  1. Arborescence Of Wrath - Inferno
  1. Blood Abscission - I
  1. Hoplites - Ἀ​ν​τ​ι​τ​ι​μ​ω​ρ​ο​υ​μ​έ​ν​η et Τ​ρ​ω​θ​η​σ​ο​μ​έ​ν​η et Ψ​ε​υ​δ​ο​μ​έ​ν​η (3 albums en 2023 !)
  1. Sepulchral Curse - Abhorrent Dimensions
  1. Blackbraid - II

Et tous ceux que je pourrais inclure, car si je le refais 10 fois, il sera 10 fois différent (à part le Arborescence Of Wrath qui resterai bon 1ᵉʳ)

Causam - Holistic despair
Colotyphus - Spiritual Nostalgia -Live
Coupe Gorge - Silence de mort
ΣARΚ - Inumbris
Gutslit - Carnal
Malum - In nauseam
Olkoth - At the eye of chaos
Panopticon - The rime of memory
Rotten Sound - Apocalypse
Tetragrammacide - Typho-Tantric Aphorisms From The Arachneophidian Qur’an
The Arson Project - God Bless
Warfuck - Diptyque
Watain - Die in fire / Live in hell

4 Likes

Pas simple de faire un top annuel d’albums. Mais en voici 5 que j’ai beaucoup apprécié cette année, et 5 titres pour les illustrer. C’est une redite de mon top sur Discord, et certains albums ont déjà été cités ici.

N°1 - MSPAINT - Post-American → Du HxC, et au delà. C’est rythmé, incisif, punchy et pourtant pas une seule guitare (C’est un choix délibéré du groupe, et c’est d’ailleurs la seule chose qu’ils se sont imposés) ! Une bonne couche de synthés pour les remplacer et ça donne un cocktail bien sympathique qui renouvelle le genre. @Enufsed apporte une présentation beaucoup plus inspirée que celle-ci pour celles et ceux intéressé(e)s.

N°2 - Black Bile - L’Oratoire → Un Doom/Post-Metal lourd, inquiétant, mélancolique, sublimé par une voix féminine magnifique. Et c’est français qui plus est ! Une bien belle découverte cette année. En espérant pouvoir voir en live ce que ça donne.

N°3 - URNE - A Feast on Sorrow → Ce n’est pas la grosse claque comme avec Serpent & Spirit, mais cet album ne me déçoit pas et URNE continue sur sa lancée, avec cette fois-ci une couche prog qui me plait bien, tout comme ce chant davantage viscéral que sur le premier opus.

N°4 - Tiny Voices - Erosion → Un groupe français dans la veine d’un Touché Amoré, qui donne une furieuse envie de s’essayer au Sing along en live. Un mélange d’un peu tout ce qui donne envie de sauter, de chanter, de mouliner : HxC, Skate Punk, Post-HxC…

N°5 - Glass Bones - Glass Bones → Le parfait mélange de folk et de Post-HxC viscéral qui propose quelque chose qui sort du commun. Pas forcément grand chose à en dire, hormis le fait que cet album me fait passer par tout un tas d’émotions diverses, et c’est ce qui me plait dans la musique.

Et voici quelques mentions spéciales :

  • Guitar Fight From Fooly Cooly - Drought - Post-HxC
  • Barren Womb - Lizard Lounge - HxC / Punk / Noise
  • Dreamwell - In My Saddest Dreams, I Am Beside You - HxC / Emo / Post-HxC
  • Squid Pisser - My Tadpole Legion - HxC / Noice / Hurlements WTF
  • Last Flag - Iridescent - HxC Cocorico
  • Nhomme - 一種の過音ⅰ - Djent / Emo / Post-metal
  • Riot Stares - Sound of Acceleration - Nu Metal / HxC
  • Svalbard - When I die, Will I Get Better ? - Post-Black
5 Likes

Il n’est jamais simple de rédiger un top 5 basé sur les écoutes de sorties d’albums durant toute année, aussi mon classement, puisqu’il faut en faire un, est établi sur peu de choses tant j’apprécie les albums qui seront cités plus bas.

Mon classement est issu d’une sélection dont vous avez pu voir la majorité sur le calendrier de l’avent, ce qui représente un peu moins de 50 EP, LP, Splits,… trouvés en fouillant Bandcamp ou triés dans les listes des sorties hebdomadaires de Metalorgie, fonction de mes goûts (et ça représente pas mal d’écoutes, plus ou moins courtes, selon le process de tri)

Allez c’est parti :

  1. A FLOURISHING SCOURGE - Sickened Seed (death metal progressif)
    Pour que j’en fasse la chronique assez rapidement après sa sortie numérique, c’est qu’il m’a vraiment tapé dans l’œil. Des bonnes idées au service de la tristesse, un growl audible, un chant clair proche de celui de Steven Wilson, une multitude d’instruments rajoutant de la couleur au prisme de la mélancolie grâce à des ambiances multiples. Je ne m’en lasse pas.
  1. PUPIL SLICER - Blossom (mathcore/hardcore/death metal)
    Et dire que j’avais méchamment pesté au moment des premiers teasings de cet album ! Loin du style joué par les britanniques sur leur précédent effort (qui était d’une violence inouïe), je n’avais clairement pas été convaincu par l’orientation plus pop et au chant clair dévoilée avec les premiers extraits. Mais au final une putain de claque ! Le répertoire des musiciens se veut plus large et varié, et le chant clair (me faisant penser à Shirley Manson de Garbage) se veut intéressant et convaincant, donnant l’auditeur l’occasion de souffler au milieu de sections rythmiques très agressives.
  1. HORRENDOUS - Otonlogical Mysterium (death metal)
    Du death metal, oui mais du death metal loin d’être traditionnel. On est à des kms du death américain old school ou bien du death Goteborg. Très très peu de blasts à la batterie, un chant plus orienté scream que growl et des morceaux qui se veulent assez longs avec des structures complexes. Les soli sont hyper riches et mélodiques, inspirés de heavy, et la basse est ultra groovy.
  1. GODSLEEP - Lies To Survive (Stoner rock/alternatif)
    Complètement passé sous mes radars jusqu’à l’annonce de leur venue à Amiens. J’ai poncé 2 albums dont celui-ci. L’autre étant beaucoup plus orienté stoner. C’est hyper varié, on passe de riffs stoner à des trucs plus grunge, plus punk voire reggae/dub (surla fin de Room 404) à des morceaux plus toolesques comme Permanent Vacation. La chanteuse est talentueuse et a une palette vocale variée. Très belle découverte.
  1. FABRICANT - Drudge To The Thicket (death metal dissonant)
    L’album qui a un peu bougé mes certitudes au moment d’établir mon top 5. L’album qui montre aussi que le style death metal sait se renouveler. Certes il y a des passages qui feront penser à du Carcass époque Necroticism ou bien des sections rythmiques mid tempo à la Morbid Angel, mais il y a surtout une basse groovy omniprésente, un growl cohérent en adéquation avec le genre et surtout des riffs et des rythmes hallucinants sortant des sentiers battus.

Mentions spéciales aux groupes suivants qui auraient être dans un top plus étendu :

Telos - Delude : album de chaotic hardcore d’une extrême violence.
Yakuza - Sutra : retour gagnant pour les chicagolais qui n’ont rien perdu de leur talent d’écriture.
Omnivortex - Circulate. Du death tech. On pourrait dire que le style est un truc très cérébral. Ouais possible, mais c’est surtout putain de groovy.
Ashes of Nothing - The Utility of Non-Existence. Un EP au titre unique de 10 min. Probablement un des plus jolis titres que j’ai écouté cette année.
Slowcut - In Death Is Relief dont le chanteur transpire de sincérité.
Sermon - Of Golden Verse. Du prog hyper varié et agréable avec un chant clair posé et au service de la musique et surtout un sacré batteur !

3 Likes

J’ai essayé de taper dans tous les styles que j’aime alors il n’y a pas réellement de hiérarchie. Je ferai d’ailleurs un top de rattrapage avec tous les albums qui mériteraient eux aussi de figurer en haut de ma liste mais puisqu’il faut bien choisir …

#1 - A Feast on Sorrow de URNE → Premier évidemment ? Pas tant que ça. J’ai mis un peu de temps à l’apprécier tant j’ai adoré Serpent&Spirit mais il faut avouer que cet album est incroyable. Lourd, émotionnel, cohérent, extrêmement bien produit, l’album tourne autour des thématiques de la démence, de la maladie, de la perte d’un être cher. Par rapport au précédent, on perd ce côté « sur le fil » et spontané mais quelle claque !
#2 - Congratulations de EYES → Félicitations, vous êtes dans mon top ! Claque instantanée à l’écoute, c’est barré, viscéral, dissonant, enragé. Et même si c’est du fait de l’annulation de Mindforce, quel plaisir de les voir en Warzone le jour de mon anniversaire ! On aurait été à l’étroit sur la Hellstage.
#3 - Flesh + Blood de Judiciary → Cet album m’a tellement conquis que j’en ai fait la chronique sur le forum. Du hardcore intense, intelligent, lourd, puissant, varié avec même quelques virées aux frontières du post-hardcore sur le dernier morceau. La sentence est tombée : vous êtes dans mon top
#4 - War Remains de Enforced → Il fallait bien un album de thrash dans mon top. Enforced signe ici le meilleur album du genre de l’année, rapide, violent, rageur, puissant et moderne. Enfilez votre veste à patches et votre cartouchière et préparez-vous à la bagarre !
#5 - In Irons de Orsak:Oslo → Et pour compléter mon top, mon album psychédélique de l’année. Planant, envoutant, onirique, cosmique, tantôt solaire ou sombre et inquiétant, le voyage intersidéral d’Orsak:Oslo nous confronte à toute l’immensité de l’univers

2 Likes

Le orsak:oslo est incroyable

1 Like

Top 5 2023… mais comment voulez-vous que ce soit possible avec mon bilan 2023 :

28030 titres écoutés - 1375 groupes - plus de 58 jours d’écoutes au total…

Pour autant il va bien falloir essayer… alors OK le top 3 c’est presque « facile »… mais après dur de laisser de côté du monde :

#1 : EYES - Congratulations → Déjà les Danois avaient conquit mon esprit avec leur 1er album « Underperformer », ils ont carrément conquit mon petit cœur avec « Congratulations ». C’est aussi barré que technique et leur prestation au HF en remplacement au pied levé de Mindoforce aura été un de mes grands moments de ce HF 2023.

#2 : GEL - Only ConstantLa claque hardcore de l’année. Pas grand chose à dire de plus si ce n’est que c’est un des groupes avec lequel il va falloir compter dans le futur. Un des tous meilleurs groupes avec une femme au chant. Sami elle déboite tout au micro et manquer leur set au HF 2024 sera puni d’une sévère amende !

#3 : IT IT ANITA - MoucheLes lecteurs de New Noise ne s’y sont pas trompés, on tient un album majestueux. Mix de pas mal de choses mais noise avant tout. C’est aussi sale que grinçant et groovy. Les Belges font très fort et j’ai hâte qu’ils reviennent faire un tout par chez moi. (et en plus il est tout mimi le chien sur la pochette :grin: )

#4 : MILITARIE GUN - Life Under The GunMon album de l’été. Aussi frais que catchy. Le genre de groupe en vogue en ce moment mais dont la réussite ne doit rien à une quelconque tendance. Petit à petit ils se hissent bien haut. Feront-ils aussi bien que High Vis, on verra bien, mais sur scène c’était un bonheur, à la hauteur de cet album

#5 : PREDATORY VOID - Seven Keys To The Discomfort Of BeingExercice ô combien difficile que de devoir faire une croix sur environ 20 albums de cette année 2023… mais j’ai tranché pour les torturés de Predatory Void dont le blackened post metal m’aura bien pris aux tripes dès le début d’année. Hâte de voir en live ce que ça donne même si mon chouchou Tim de Gieter a lâché l’affaire en route pour se concentrer sur Dooseskader et Amenra.

Et voici donc ma liste 2023 des laissés pour compte… enfin pas tant que ça car je les ai quand même bien écouté.

Pas d’ordre précis…alors ce sera alpha :

DIVIDE & DISOLVE - Systemic
END - The Sin of Human Frailty
FANGE - Privation
GREAT FALLS - Objects Without Pain
HIRS COLLECTIVE - We’Re Still Here
HOME FRONT - Games Of Power
INCENDIARY - Change The Way You Think About Pain
JESUS PIECE - …So Unknown
MOVE BHC - Black Radical Love
MSPAINT - Post-American
MUTOID MAN - Mutants
PORTRAYAL OF GUILT - Devil Music
RAGANA - Desolation’s Flower
RIDE OF ME - Acces To The Lonely
SPOTLIGHTS - Alchemy for the Dead
SUPERBLOOM - Life’s A Blur
VANTAGE POINT - Against Myself
WILL HAVEN - VII
YEAR OF THE NIGHT - No Love Lost

3 Likes